Ouvrir dans un nouvel onglet - Retour à la recherche
library

Des fresques anciennes à l’Art de rue moderne

Catégorie

Articles

Date de parution

30/04/2024

Un voyage à travers la peinture murale

Dans la riche tapisserie du patrimoine artistique européen, la décoration murale se distingue comme une forme d’expression vivante et durable. Des fresques anciennes ornant les murs de Pompéi à l’art de rue moderne de Berlin, le muralisme a évolué au fil des siècles, reflétant les changements culturels, politiques et sociaux. Cet article explore la diversité de l’histoire et l’importance contemporaine de la décoration murale en Europe.

Des origines anciennes : Les racines de la décoration murale en Europe remontent à l’Antiquité. Dans la Grèce antique, des fresques ornaient les murs des palais et des temples, illustrant des récits mythologiques et des scènes de la vie quotidienne. De même, les Romains embellissaient leurs villas avec des peintures murales élaborées, mettant en valeur leur richesse et leur sophistication culturelle. L’éruption catastrophique du Vésuve en 79 après J.-C. a préservé les fresques exquises de Pompéi, offrant un aperçu des pratiques artistiques de l’époque. L’Amérique latine s’enorgueillit également d’une longue histoire du muralisme, qui remonte aux civilisations précolombiennes comme les Mayas et les Aztèques.

La Villa des Mystères est une ancienne villa romaine située près de la porte d'Herculanum, à Pompéi. Elle a été ensevelie à la suite de l'éruption du Vésuve en 79 après J.-C. Elle est surtout connue pour la série de fresques sur fond rouge de son triclinium, interprétées comme illustrant un culte à mystères, d'où le nom commun de l'édifice. Les décorations pariétales varient en fonction des périodes historiques au cours desquelles elles ont été réalisées

Splendeur du Moyen Âge et de la Renaissance : Au cours du Moyen Âge et de la Renaissance, la décoration murale s’est épanouie dans toute l’Europe. En Italie, des maîtres comme Giotto (1266 – 1337) et Michelangelo (1475 – 1564) ont transformé l’intérieur des églises avec des fresques à couper le souffle, imprégnant les espaces sacrés de ferveur spirituelle et de grandeur artistique. Le plafond de la chapelle Sixtine, l’opus magnum de Michelangelo, reste un symbole durable de l’art de la Renaissance et de la dévotion religieuse.

La peinture de paysage a également gagné en importance, avec des artistes comme Giotto lui-même et Fra Angelico (1387 – 1455) qui ont incorporé des paysages naturalistes dans leurs fresques religieuses

painted by Michelangelo between 1508 and 1512, is one of the most renowned artworks of the High Renaissance.

Au-delà de l’Italie, le muralisme s’est également développé en Europe du Nord. Les cathédrales gothiques de France, des Flandres et d’Allemagne s’enorgueillissaient de leurs vitraux colorés et de leurs peintures murales complexes, racontant des histoires bibliques aux masses analphabètes. Les peintures murales des églises médiévales d’Angleterre, comme celles d’East Anglia et de Cornouailles, donnent un aperçu de la vie et des croyances au Moyen-Âge.

Medieval Painting in the St Agatha's Church, Easby, Yorkshire, UK

Plus tard, aux XVIIe et XVIIIe siècles, pendant les périodes baroque et rococo, la décoration murale se caractérise par son opulence et sa théâtralité. Dans les palais et les résidences nobles, des artistes comme Tiepolo (1696 – 1770) et Rubens (1577 – 1640) ont transformé les plafonds et les murs en panoramas immersifs de royaumes célestes et de délices terrestres. Ces fresques grandioses servaient de spectacles visuels, élevant le statut de leurs commanditaires et éblouissant les spectateurs par leur virtuosité technique. En raison de l’augmentation des échanges commerciaux et culturels avec la Chine, les artistes européens ont également commencé à incorporer des thèmes chinois, notamment des paysages, des architectures et des personnages, dans leurs peintures murales et leurs décorations d’intérieur. Les « chinoiseries » sont devenues très populaires en Europe. (voir image en haut de page : « chinoiserie » peinte au début du 19ème siècle dans un palais du 17ème siècle – Nord de l’Italie)

Giovanni_Battista_Tiepolo, The Sacrifice of Iphigenia, Villa Valmarana, Italy
Le sacrifice d'Iphigénie est une fresque peinte en 1759 par Giambattista Tiepolo pour la Villa Valmarana « Ai Nani » à Vicence.
Peter Paul Rubens Ceiling of the Banqueting House, Whitehall, London, King James carried to heaven by angels.
Peter Paul Rubens Ceiling of the Banqueting House, Whitehall, London, King James carried to heaven by angels.

Le Grand Tour, voyage traditionnel entrepris par les jeunes aristocrates européens pour enrichir leur éducation, comprenait souvent des visites en Italie, où les voyageurs découvraient les ruines classiques et l’art de la Renaissance. Cette expérience a influencé le mouvement néoclassique, qui a ravivé les thèmes et les techniques classiques dans l’art et l’architecture. La peinture de paysage a continué à évoluer pendant cette période, avec des artistes comme Claude Lorrain et Nicolas Poussin qui ont produit des paysages emblématiques qui ont influencé la peinture murale.

Au XIXe siècle, le mouvement romantique a célébré la beauté de la nature, inspirant les muralistes à créer des paysages luxuriants et atmosphériques. Moins d’un siècle plus tard, le mouvement Arts and Crafts et l’Art nouveau se sont emparés des arts décoratifs, incorporant souvent des motifs naturels dans les peintures murales.

L'Hôtel Hannon est un hôtel particulier de style Art nouveau situé à Bruxelles (Saint-Gilles), construit entre 1903 et 1904 pour Édouard Hannon par l'architecte Jules Brunfaut. La cage d'escalier a été décorée de peintures murales du peintre français Paul-Albert Baudouin.

Modern Revivals and Innovations: In the 20th century, mural decoration experienced a renaissance as artists sought new forms of expression beyond traditional mediums. The Mexican muralist movement, led by figures like Diego Rivera ( 1886 – 1957) , José Clemente Orozco, and David Alfaro Siqueiros, merged social activism with artistic innovation, using murals to depict the struggles and aspirations of the working class. Rivera’s monumental frescoes, such as those in the National Palace of Mexico City, remain potent symbols of Mexican identity and resilience.

La peinture murale monumentale de Diego Rivera, « Histoire du Mexique », est un chef-d'œuvre qui résume la riche histoire du Mexique, de l'époque de la conquête à la révolution mexicaine d'aujourd'hui. Ornant la grande cage d'escalier du palais national de Mexico, cette œuvre d'art tentaculaire orne trois grands murs, racontant le voyage complexe de la nation à travers le temps. À travers une série d'images captivantes, Rivera dépeint de manière saisissante le passé et le présent du Mexique, ainsi que les promesses de son avenir.

Pendant le mouvement des droits civiques aux États-Unis, des muralistes tels que Jacob Lawrence et Faith Ringgold ont créé des œuvres d’art puissantes qui traitaient de l’inégalité raciale, de la ségrégation et de la lutte pour les droits civiques. Ces peintures murales ont servi de protestations visuelles et d’outils d’éducation et de mobilisation au sein des communautés.

De même, la scène de l’art de la rue qui a émergé dans des villes comme Berlin, Londres et Paris a révolutionné le muralisme, faisant sortir l’art des galeries et le faisant entrer dans la sphère publique. Des artistes de graffitis comme Banksy ont remis en question les conventions et repoussé les limites, utilisant les paysages urbains comme toile pour commenter la politique, le consumérisme et les questions de justice sociale.

Le muralisme, qu’il s’agisse d’œuvres à grande échelle d’artistes renommés ou de projets communautaires, reflète la diversité et les préoccupations de la société contemporaine. Des projets tels que TRANSITANDO en République dominicaine, dirigé par l’artiste Croncim Dominguez, promeuvent l’art local, l’industrie et l’amélioration sociale.

Le muralisme est un secteur en pleine expansion, qui offre aux artistes la possibilité de mettre en valeur leur talent, d’embellir les communautés et de contribuer au développement économique par le biais du tourisme et d’initiatives culturelles. Les sociétés valorisant de plus en plus l’art public pour l’enrichissement des environnements urbains et la promotion de la cohésion sociale, le muralisme continuera à se développer dans le monde entier en tant que forme vitale d’expression culturelle et d’engagement communautaire.

TRANSITANDO est un projet artistique socioculturel qui vise à promouvoir l’art dominicain, l’industrie artistique locale et à utiliser l’art comme outil d’amélioration sociale. Des peintures murales ont été réalisées pour les projets LIVE DON BOSCO, ART IN RIO SAN JUAN et PAINTING OUR HISTORY NEW CITY. Plus que d’embellir les murs, elles cherchent à mettre en lumière le bon art de notre pays, à unifier les artistes, à renforcer l’industrie et à contribuer au développement social, économique et touristique des communautés et de la République dominicaine.

« L’art ne change pas le monde, mais il change les gens et c’est nous qui pouvons changer le monde. »

Ce que vous ne savez peut-être pas sur la PEINTURE MURALE

Dans la peinture murale, chaque matériau et chaque technique apportent leurs caractéristiques uniques, contribuant à l’esthétique générale et à la durabilité de l’œuvre d’art. Chacun d’entre eux offre ses propres propriétés, ce qui permet aux artistes d’expérimenter et d’innover en matière de peinture murale et de créer des œuvres captivantes qui interpellent les spectateurs et enrichissent leur environnement. Découvrons l’utilisation de chacun de ces éléments :

Peinture à la caséine : La peinture à la caséine est dérivée des protéines du lait et est utilisée depuis des siècles dans la peinture murale. Elle offre une finition lisse et mate et une excellente adhérence à diverses surfaces. Son temps de séchage rapide la rend adaptée aux techniques de fresque où les couches doivent être appliquées rapidement.

Faux-marbre : Le faux marbre a en effet une histoire riche, dont le style et la technique ont évolué au cours des siècles. Au Moyen Âge, la représentation du marbre était plus symbolique que réaliste, reflétant le respect pour le matériau associé à la grandeur et au luxe.

À l’époque baroque, les artistes recherchaient un effet dramatique et exagéré, transcendant souvent le réalisme pour créer un sentiment de grandeur et de théâtralité. Le faux marbre était largement utilisé dans les éléments architecturaux et décoratifs pour évoquer l’opulence et la splendeur.

However, it was in the late 19th century that faux marble techniques took a significant leap forward in terms of realism. Artists began to meticulously replicate various types of marble, striving for an illusion so convincing that it could deceive the eye (trompe-l’œil). This period saw the refinement of techniques using oil paints, glazes, and careful layering to mimic the intricate patterns and textures of natural marble.

Beginning with a base glaze to establish tonal values, artists then meticulously add veining to mimic the natural variations found in marble. The careful consideration of how marble ages and reacts to environmental factors adds to the authenticity of the final product. The application of a diluted glaze serves to enhance the depth and texture of the faux marble, creating a finish that can closely resemble the crystalline appearance of real marble. This dedication to realism continues to be appreciated in contemporary faux marble work, where artisans combine traditional techniques with modern materials to create stunning recreations of this timeless decorative art form.

École Van Der Kelen School - Bruxelles
Faux-marbre - École Van Der Kelen

Fresque. La peinture à fresque remonte à l’Antiquité. Sa durabilité et ses couleurs éclatantes en ont fait une technique privilégiée depuis des siècles. Des artistes comme Michel-Ange et Raphaël ont utilisé la fresque dans leurs chefs-d’œuvre, mettant en évidence sa polyvalence et sa beauté. Le processus exige à la fois de l’habileté et de la rapidité, car les artistes doivent travailler rapidement pour appliquer les pigments avant que le plâtre ne sèche. Ce défi ajoute un élément dynamique à la forme d’art, chaque coup de pinceau capturant un moment de la transformation de l’enduit. Aujourd’hui, la fresque continue de captiver le public par son attrait intemporel et sa beauté durable.

Application du poncif, décor affresco (techniques traditionnelles de la fresque), formation Artemisia, Paris, 2023 - Photo Artemisia Formation

Dorure : La dorure consiste à appliquer de fines couches de feuilles d’or ou de feuilles métalliques sur une surface. Dans la peinture murale, la dorure ajoute une qualité luxueuse et réfléchissante à des zones spécifiques de l’œuvre d’art. Elle peut être utilisée pour souligner des détails ou créer des motifs complexes, ajoutant ainsi de la profondeur et de la richesse à la composition.

Silicates : Les peintures à base de silicates sont connues pour leur durabilité et leur longévité. Lorsqu’elles sont utilisées dans la peinture murale, elles créent une surface dure et minérale qui résiste aux intempéries et à l’exposition aux UV, ce qui les rend adaptées aux peintures murales d’extérieur. Les peintures au silicate offrent également une large gamme de couleurs et sont respectueuses de l’environnement.

Pigments : Les pigments, extraits de minéraux naturels, offrent des couleurs riches et éclatantes qui conservent leur intensité au fil du temps. Dans la peinture murale, ils fournissent une palette de teintes qui évoquent la beauté naturelle du paysage.

Décor peint, chantier-école international (France Italie) , château de la Touche, Drôme Provençale - Photo Artemisia Formation

Les peintures murales à la bombe sont devenues une forme importante d’expression artistique, en particulier dans les environnements urbains où elles ornent souvent les murs, les bâtiments et les espaces publics. Ce médium offre aux artistes un ensemble unique d’outils pour transmettre leurs messages et leurs visions, avec ses couleurs vibrantes, ses détails complexes et ses lignes audacieuses. L’un des principaux attraits des peintures murales à la bombe est leur polyvalence. Les artistes peuvent créer rapidement des œuvres à grande échelle et couvrir de vastes surfaces de leur créativité. Cette accessibilité encourage l’expérimentation et l’innovation, permettant aux artistes de repousser les limites et d’explorer de nouvelles techniques.

En outre, les peintures murales à la bombe servent souvent de plateforme pour des commentaires sociaux et politiques. Les artistes utilisent leur travail pour aborder des questions urgentes, sensibiliser l’opinion publique ou simplement égayer des zones négligées. Ces peintures murales peuvent susciter des conversations, provoquer des réflexions et inspirer des changements au sein des communautés.

En outre, les peintures murales à la bombe offrent un sentiment d’inclusion et d’accessibilité à la fois aux artistes et aux spectateurs. Contrairement aux galeries traditionnelles, ces peintures murales sont souvent gratuites et ouvertes au public, ce qui permet à chacun de s’engager dans l’œuvre et de l’apprécier.

Dans l’ensemble, les peintures murales à la bombe sont devenues une forme d’expression puissante, qui comble le fossé entre l’art et la sphère publique. Elles sont le reflet vibrant de la culture, de l’identité et de la créativité, enrichissant le paysage urbain et favorisant les liens entre les gens et leur environnement.

Chantier-ecole international (Belgique France Italie) de restauration d'une fresque , Sienne, Italie (Palazzo Piccolomini) - Photo Artemisia Formation

Papier peint liquide à base de cellulose : Le papier peint liquide, fabriqué à partir de fibres de cellulose, est un matériau polyvalent pour la peinture murale. Il peut être appliqué sur les murs à l’aide de différentes techniques, telles que la pulvérisation, le laminage ou le brossage, ce qui permet une intégration transparente dans la conception de la peinture murale. Sa surface texturée ajoute de la profondeur et de l’intérêt visuel à l’œuvre d’art.

Béton ciré : le béton ciré, ou béton poli, est un matériau contemporain qui confère une esthétique moderne à la peinture murale. Sa finition lisse et sans joint crée une toile de fond élégante pour les peintures murales, améliorant ainsi l’impact visuel global. Le béton ciré est également durable et facile à entretenir, ce qui le rend adapté aux zones très fréquentées.

Papier peint à des fins de décoration ou d’incrustation : Le papier peint est un moyen pratique d’ajouter des motifs ou des images complexes à la peinture murale. Qu’il soit utilisé comme texture d’arrière-plan ou comme point central de la composition, le papier peint offre des possibilités de conception infinies. Les techniques d’incrustation, telles que le collage ou le découpage, permettent aux artistes d’incorporer le papier peint de manière transparente dans leurs peintures murales, créant ainsi des effets visuellement étonnants.

Trompe l’œil : La technique de peinture utilisée pour créer des illusions d’optique qui trompent l’œil en lui faisant percevoir les objets peints comme étant tridimensionnels. Les artistes utilisent des images réalistes et la perspective pour donner l’impression que les surfaces planes ont de la profondeur et de la dimension. Cette technique a été utilisée tout au long de l’histoire de l’art, de l’Antiquité à nos jours, sous diverses formes telles que les peintures murales, les peintures de plafond et les compositions de natures mortes.

Trompe-l'oeil - Décor peint inspiré de l'allégorie du tableau d'Artemisia Gentileschi Paris, siège de l'école Artemisia

Autres ressources

Newsletter – Artisanat d’art, entre création et techniques traditionnelles

L’artisanat créatif à travers l’Europe Dans la danse délicate entre tradition et innovation, les métiers…

Guide sur l’artisanat: Crafts Youth Future Engagement

LIVRE GUIDE Ce guide a été réalisé dans le cadre du projet Erasmus+ Crafts Youth…
newsletter banner

Newsletter – L’architecture du patrimoine sur madineurope

LES ARCHITECTES DU PATRIMOINE SUR MADINEUROPE ! L’engagement de Mad’in Europe en faveur du patrimoine…

UNDERSTANDING SILK HERITAGE

A FOCUS ON ITALY Silk has always been present in human history, and the economic…

Inviter un contact