Open in new tab - Back to search results
library

Amélie d’Hooghvorst – Modiste Plumassière

Category

Interviews

Publication date

14/01/2020

Décrivez votre métier, vos produits finis et vos particularités.Amélie crée des chapeaux et accessoires, bijoux de cheveux et bijoux fantaisies en plumes.
Artiste dans l’âme, elle aime créer des accessoires personnalisés et uniques qui donneront une touche élégante et créative à votre quotidien ou pour un événement plus exceptionnel.

Quels matériaux utilisez-vous?Elle aime travailler les matières naturelles: sisal, buntal, plumes, fibres de bananier, feutre de poils,…

Décrivez le savoir-faire, les techniques, les outils et les matériaux que vous utilisez dans votre travail.Les outils utilisés sont très divers: formes en bois, outils pour la créations de fleurs, couteaux à parer pour les plumes,…
Les matières sont toutes des matières naturelles: fibres végétales, plumes, …

Quel est le profil type de votre clientèle ?Les clientes d’Amélie sont des femmes qui aiment les belles choses.

A quel âge et dans quelles circonstances avez-vous commencé ce métier ?Amélie à commencé la création de chapeaux à 25 ans après avoir travaillé dans le milieu des antiquités.
Cela fait aujourd’hui 15 ans qu’elle en fait son activité principale.

Où et combien de temps avez-vous été formé avant d’être prêt à créer votre entreprise ? Dans un institut de formation, auprès d’un artisan ou les deux ? Quelle est d’après vous, aujourd’hui, la meilleure façon d’apprendre votre métier ? Ecoles, formations chez l’artisans…Amélie fréquente l’académie des beaux arts dès l’enfance, elle suivra ensuite des études artistiques et poursuivra sa formation en histoire de l’art et négocient en œuvres d’arts.
Parallèlement à son activité professionnelle d’antiquaire, elle se forma à l’art de la chapellerie.
Encore aujourd’hui, elle aime se perfectionner dans différents domaines qui touchent à la mode. Dont ces dernières années la plumasserie.

Quel rôle jouent le « talent » et la « créativité » dans votre profession ?Il est essentiel!

Et qu’en est-il de l’innovation, quels sont les changements depuis vos débuts ? Utilisez-vous de nouveaux matériaux, outils, ou procédés dans la fabrication, le marketing et la commercialisation ? Quel est l’impact de l’innovation sur vos performances ? Comment votre profession pourrait-elle être encore plus innovante ?

Quelle est la meilleure façon d’apprendre votre métier?La meilleure façon d’apprendre le métier est d’intégrer un atelier, de faire et refaire les gestes afin que faire toujours mieux.

Quel est votre message aux jeunes générations qui pourraient choisir votre profession ?Avoir toujours envie de progresser, Soyez passionné!

Related resources

Manuel Faustino Fernàndez

Interview of Manuel Faustino Fernandez

INTERVIEW – Sabrina Cavaglia

This interview is part of a series of interviews with European craftspeople conducted in collaboration…

INTERVIEW- Ricardo Cambas and Agustín Castellanos, Mudejar art carpenters

This interview is part of a series of interviews with European craftspeople conducted in collaboration…

INTERVIEW- Hugues De Bazelaire, stone-cutter

This interview is part of a series of interviews with European craftspeople conducted in collaboration…

Invite a friend